….Je définis mon style étant du «Cartoonisme»

..

I define my style as "Cartoonism"

….

….C’est à ceux qui nous suivent de raconter l’histoire.

..It's to those who follow us to tell the story. ….

Syl,


….

Démarche artistique

Je peins des tableaux colorés, représentant des personnages singuliers aux caractères distinctifs. Je définis mon style étant du « Cartoonisme », puisqu’il est proche de la bande dessinée, mais sans l’être tout autant. Toutes les oeuvres que j’amorce sont des créations uniques, loin d’un modèle répétitif. Chaque création est la naissance d’un être nouveau, dans son univers exclusif avec une charge émotionnelle unique.

Le développement de mes oeuvres est toujours amorcé avec une gestuelle improvisée, inspiré par mon choix de pinceaux et les couleurs que je vais appliquer. Je laisse ainsi mon esprit libre de contraintes et cette première gestuelle fait naitre un personnage principal qui me guidera et qui sera mon fil conducteur sur la composition finale. 

C’est à ce personnage auquel je vais accorder temps et énergie, afin de lui donner une personnalité et développer l’univers qu’il habitera. Ce processus artistique se fait en plusieurs étapes de superposition de couleurs et est ponctué par des périodes d’harmonie et d’angoisse selon les étapes et l’évolution des explorations créatives. 

C’est grâce à cet enchainement de positif et de négatif, que se dévoile la personnalité unique dans chacune de mes oeuvres, chacune ayant une charge émotionnelle perceptible à laquelle certains amateurs d’art vibrent, en associant un sentiment, une pensée, un ressenti, et en exprimant leurs affections envers quelques personnages qui les touchent le plus, et/ou ils vont carrément tomber en amour avec certains les ayant touché plus particulièrement. C’est ce que plusieurs d’entre eux qui ont fortement réagi m’ont partagé.

..

Artistic approach

I paint colourful artwork representing singular characters that are quite distinctive. I define my style as Cartoonisme, because it is close to a cartoon representation, but without being exactly that. Each artwork is unique and far from a copy paste style. Each creation is a birth of a new child in his own universe, with an exclusive and unique emotional charge attach to it.

The development of my artwork always takes place with an improvise gestures, base on my choice of brushes and colours that I will apply. I free my mind with no restrictive string in that first step of gestures, this will permit the rise of one character that will guide me through the final composition.

It’s to those characters that I will spend times and energy, to give them a personality and a universe that they will live in. This artistic process takes place with multiple layers of colours that are translated and applied during diverse period of harmony and anxiety steps that fulfill my creative exploration.

It’s with this positive and negative merging process that appears the uniqueness of each artwork that gets fill with emotion. Emotion that some art lovers will vibrate and associate a feeling, a thought, a feel like, and will express their affection over some character that touches them deep inside, or clearly fall in love with one of them. That’s basically what some people have shared with me.

….


….

Biographie

Sylvain Paré, alias SPARE, est un artiste montréalais qui crée des tableaux figuratifs urbains colorés depuis les années 80. Il crée des figurations uniques de personnages atypiques. Ceux-ci sont toujours amorcés par une première gestuelle de multiples couleurs qui sera la source au développement et à la découverte picturale qui déterminera l’orientation de l’oeuvre finale. Ces tableaux sont purement développés avec une approche en création libre, sans contrainte ni ligne guide quant au résultat final. Ce qui lui confère l’avantage de créer des oeuvres vraiment exclusives, avec beaucoup de personnalité, qui se démarquent et qui sont loin des créations en duplicata. C’est en voyant les toiles de prêt que l’on ressent la force de la personnalité de chacun de ses personnages.

Enfant, il fut inspiré à devenir un peintre lors d’une diffusion télévisuelle des performances en noir et blanc de Picasso peignant derrière des vitres (lien YouTube). Né à Repentigny, il a grandi dans l’est de Montréal, dans un milieu peu enclin à l’art. Il suit son premier cours de peinture à l’âge de douze ans. Par la suite, il jumèle son cheminement scolaire à ses créations et à la maitrise et l’enseignement du Shaolin Kempo. Jeune adulte, il se lie d’amitié avec Richard Beaulieu, qui devint Captain Suicide lors de l’une de leurs multiples sessions de création commune. Ils partagent ensemble ensuite une brève vie commune en appartement et quelque temps par la suite dans un loft. Espace qu’il partagera durant plusieurs années en lofts collectifs communs avec Jaber Lutfi. Un lieu où il amorce une vie très active dans le milieu artistique marginal montréalais. Graffiteur de nuit et complice des peintures en direct et des expositions collectives avec des acolytes des Foufounes électriques, comme Valium, pour ne nommer que celui-ci. Il initie à partir de ce loft, diverses activités artistiques éclatées de contre culture et des circuits d’expositions hors sentier, jumelant la peinture, la poésie, la danse, la musique et la technologie, pour ne nommer que ceux-ci. Pour finalement tout arrêter, en devenant amer du manque d’ouverture d’esprit de collectivité et d’implication du milieu artistique et des artistes qui préfère plus les cliques, que la collectivité. 

C’est à ce moment qu’il décide de s’isoler des sentiers artistiques et de créer en marge, en restant immergé de la pensée et de la passion de créer que Marcelle Ferron et Armand Vaillancourt lui ont inspirée. Marcelle, qu’il a eu l’occasion de connaitre et d’échanger à quelques reprises, dont quelque discussion dans son salon, et qui fut la marraine du dernier événement qu’il organisa, un encan de tableaux de la relève, au Centre Canadien d’Architecture. Et Armand, avec qui il a partagé quelques moments de vie et rendu hommage, un an avant qu’ils reçoivent le prix Paul-Émile-Borduas, lors de Les Prix du Québec. Événement culturel où il fut invité par Armand, à l’accompagner avec sa conjointe, lors de la remise de son prix.

Depuis, il peint dans son microcosme, loin des rigueurs du marché. Il affranchit aujourd’hui ces personnages, ces acolytes comme il les décrit, permettant aux collectionneurs de s’enrichir de ces créations, pour les yeux et les regards qui veulent prendre le temps de se déposer sur ces tableaux.

Il est un peintre, un créatif, qui a porté différents chapeaux, maitrisant divers aspects de la création afin de jongler avec la vie et poursuivre le travail son art. DA, designer graphique et artiste entrepreneur, il est un créatif passionné avec une expérience multitask acquise à soutenir et développer, de la conception au design, des productions multiples et souvent 360 en communication marketing, pour diverses entreprises, petites et grandes, en entreprises, à la pige très souvent, en solo, en groupe et en équipe. Mais avant tout, il est un peintre, coeur et âme.

..

Biography

Sylvain Paré, alias SPARE, is a Montrealer artist who creates colourful urban figurative paintings since the 80s. He creates unique atypical character. Is artwork is first started with a primary gesture made of a multiple layout colour application, which will reveal the first character orientation and a inspire direction to follow. Those paintings are purely developed in a free state of mind, with no boundaries and no string attach on the final aspect of it. This confers him the advantage of creating real exclusive artwork with a strong personality that is far away from any copy paste artwork type. It’s when you facing one of is painting that you feel the individuality of each character.

Kid, he was inspired and decides to become a painter when he saw on television a performance of Picasso's painting behind a glass (YouTube link). Born in Repentigny, he grows in the east of Montreal, in a surroundings, not inclined for art. He takes is first art painting class at the age of twelve. Then, he mixes is scholarship to its creation and to the mastery and teaching of Shaolin Kempo. Young adult, he had a friendship with Richard Beaulieu, who became Captain Suicide during one of their common co-creative sessions. They shared a breve period living together in an apartment than in a loft. It’s in this common connected lofts space that he shares many years with Jaber Lutfi as neighbours. A place where he starts an artistic and marginal Montreal underground life. Graffiti artists at night and partner of all those « Live paintings » happening and some collective exhibits with sidekick Foufounnes Electrics bodies like Valium, to name only him. He initiates from his loft, many burst artistic activities, mixing paintings, poetry, dance, music, technology, and off-circuit exhibitions and events. He finally stops everything becoming bitter of the lack of openness midship, artistic sector and artists had. Feeling that it was more often a game of a small group each in a corner, instead of a collectively minding that preset individuals. 

It’s at this moment that he decides to isolate himself from the artistic world and to create on his side, fulfill by the feelings and passion for creating that Marcelle Ferron and Armand Vaillancourt shared to him. Marcelle, because he had the chance to meet her and spend a few times with here talking in her living room and as a godmother for his last event, an auction of paintings from the upcoming artists, at the Canadian Architecture Center. And Armand, with whom he shared some life moments and give him a tribute, a year before he received his Paul-Émile-Borduas price from Les Prix du Québec. Event whom Armand has invited him to join him with his wife to receive is recognition.

Since, he paints in his microcosm, far from the art market rigour. He enfranchise is characters today, to let the art collectors enrich themselves with his creations, for the eyes and the glance who wish to lay their sense on his work.

He’s a painter, a creative, who wear different hats, mastering various aspects of the creations, to juggle in life and to carry on with is art. DA, graphic designer artistic entrepreneur, he’s a passionate creative with a multitask experience acquired by contributing, developing, from conception to design, from many productions and often in a 360 solution, in communication and marketing, for small and major companies, direct in it, and more often as a freelancer, as one, as a group or as a team. But first of all, he’s a painter, always been one, from heart to mind.

….


….

Besoin de plus d’information ?

Contactez-moi

..

Need to know more?

Contact me

….


 
 

CV + Timeline

….En développement ..In progress….